LES ARTISTES ITALIENS AU SERVICE DE LA PROPAGANDE FASCISTE. LES DONS D'ŒUVRES ITALIENNES AUX MUSÉES FRANÇAIS (1932-1936)

Achille FUNI (1890-1972)

Né à Ferrare en 1890, Virgilio Socrate Funi (dit Achille Funi) vient étudier à Milan en 1906. Il y rencontre bientôt les futuristes dont il rejoint le groupe en 1914 avant de s’enrôler avec eux dans le bataillon cycliste en 1915. En 1919, il est l’un des plus actifs partisans de Mussolini et adhère au fascisme dès la création par celui-ci des Faisceaux de combat en mars 1919, acte fondateur du futur parti fasciste. Funi est également l’un des fondateurs du Novecento en 1922.

Au lendemain du Congrès des intellectuels fascistes à Bologne (29-31 mars 1924), il signe Le Manifeste des intellectuels fascistes. Dans les années 30, il signe avec Campigli et Carrà le Manifeste de la peinture murale de Sironi. Il réalise notamment des décorations dans les salles de la Guerre et de la Victoire de l’Exposition de la Révolution fasciste (Rome, 1932), dans le Palazzo Comunale de Ferrare (1934), dans l’église San Giorgio in Palazzo à Milan et dans l’église  San Francesco à Tripoli (1936-39).  Il enseigne à Brera à partir de 1939 puis à Bergame à partir de 1945.

Oeuvre entrée dans les musées français dans les années 30.

Don Frua de Angeli, 1932

Comments are closed.

-->