LES ARTISTES ITALIENS AU SERVICE DE LA PROPAGANDE FASCISTE. LES DONS D'ŒUVRES ITALIENNES AUX MUSÉES FRANÇAIS (1932-1936)

Galeazzo CIANO (1903-1944), sous-secrétaire d’Etat chargé de la Presse et la Propagande

Fils de l’amiral Costanzo Ciano, un proche de Mussolini, Galeazzo Ciano fut un fasciste de la première heure. Il entra dans la carrière diplomatique en 1925 et épousa la fille aînée de Mussolini, Edda, en 1930. A l’instar du régime nazi, le régime de Mussolini créa en septembre 1934 un sous-secrétariat d’Etat pour la Presse et la Propagande qui lui fut confié. Devenu ministre de la presse et de la propagande (juin 1935), Ciano participa à la guerre d’Ethiopie en tant qu’aviateur.

Membre du Grand Conseil fasciste (1936), et ministre des Affaires étrangères (9 juin 1936-5 février 1943), il s’employa à partir de 1937 à constituer l’axe Rome-Berlin (Pacte d’acier ou traité de Berlin, mai 1939). Lors de la séance du Grand Conseil fasciste du 25 juillet 1943, il vota la défiance à l’égard de Mussolini et s’enfuit en Allemagne après l’arrestation de ce dernier. Livré à la République sociale de l’Italie du Nord, il fut condamné à mort et fusillé (janvier 1944).

Comments are closed.

-->