LES ARTISTES ITALIENS AU SERVICE DE LA PROPAGANDE FASCISTE. LES DONS D'ŒUVRES ITALIENNES AUX MUSÉES FRANÇAIS (1932-1936)

Arturo TOSI (1871-1956)

Actif depuis la fin du XIXe siècle, Arturo Tosi est membre à partir de 1928 du comité d’honneur des expositions du Syndicat fasciste régional de la Lombardie.

Le paysage sélectionné pour le Jeu de Paume (Ponte della selva), qui rappelle le rôle de Cézanne comme initiateur d’un retour à un ordre classique, tranche a priori avec les autres toiles italiennes données en 1932 au Jeu de Paume, qui tournent résolument le dos à l’art moderne français. Mais, selon Marherita Sarfatti, Cézanne était d’origine italienne, et, côté français, c’était un Cézanne vu par l’Action française – le Cézanne « latin » de Maurice Denis – qui triomphait alors, et non le Cézanne vu par les cubistes.

Oeuvres entrées dans un musée français dans les années 30

Don Frua de Angeli (Jeu de Paume, 1932)

Ponte della selvaAncien titre : Un paysage, s.d., huile sur toile, 69,5 x 89,5 cm. MNAM.

Nature morte,  avant 1931, huile sur contre-plaqué, 50 x 60 cm. MNAM.

Comments are closed.

-->